"La Toison dort" - Episode 6 - Performance de David Noir avec Philippe Savoir et Christophe Imbs

LA TOISON DORT - épisode 6 - La communauté de l'Anal - Philippe Savoir, Christophe Imbs, David Noir © Photos Karine Lhémon

LA TOISON DORT / Episode 6

La communauté de l’Anal

Partenaire : Philippe SAVOIR, Christophe IMBS
Texte, conception, interprétation : David NOIR

Extrait de la conduite … /


MIN SÉQUENCES ÉVÈNEMENTS / JEU COSTUMES TEXTES AUDIO VIDÉO LUMIÈRE
0
10’
LE CENTAURE
Déjà en place sur les tables, à l’entrée public, Philippe et David, camouflés par une couverture faite de napperons de plastique ornés, composent le corps d’un centaure, dont Philippe fait l’arrière train.
Le visage de David est recouvert de la prothèse de singe du contempteur.
L’ensemble reste immobile jusqu’à la montée du son 1.
Philippe :
Prothèse d’orc front + mâchoire, string double lift, escarpins, collier noir, plug cheval
David :
prothèse singe, robe lamée dorée, escarpins, collier doré, chaîne et cadenas ou ceinture de chasteté
Micro 1 à la main
Montée graduelle contre jour chaud en contre plongée sur le centaure
(Lever de soleil orangé comme dans le générique de la série « la planète des singes »)
15’’ 1b Son 1
MIX
“Planet of the Apes”
Jerry Goldsmith
1968
+
“My darling Clementine”
La créature s’anime très légèrement sur son piédestal
Audio 1
Mix à partir d’un extrait de la bande son de « Planet of the apes »
Montée de la face (chaude orangée presque dorée si possible), doucement après le lancement du son1
MIN SÉQUENCES ÉVÈNEMENTS / JEU COSTUMES TEXTES AUDIO VIDÉO LUMIÈRE
2’ 2a Texte
DE RETOUR DU PAYS DES GENS
David profère le texte.
Les pattes du centaure bougent parfois sur place, frappant légèrement le sol comme le font les chevaux. Au cours du texte, son corps pivote un peu.
David :
Je suis revenu du pays des gens / Centaure de la révolution / J’en ai fait le tour complet à mon propre dos de cheval / Parfois on y est bien ; presque trop bien pour ce qu’il m’est supportable de supporter / Je me souviens de ces enfants que j’ai tellement aimés. De ces filles / De ces garçons / Quand j’étais comme eux, un enfant / Quand je jouais avec eux / À cavaler / À les nourrir / Impossible à dire / Pas un mot / Quelques signes mais si faibles / Si détournés / Il aurait fallu l’oreille d’un Sigmund alchimiste pour les interpréter / Et la salive se ravalait sous l’aspect du malheur / Et le cœur se dévorait lui-même en guise de goûter / Un plongeon dans la grande tristesse en étant si petit / Si peu formé / Pas abouti / C’était trop d’étendues d’angoisses / C’était trop infiniment grand / Comment ne pas y être absorbé / Impossible de nager vers l’air / Vers le haut / Vers la surface / Bras trop court / Cœur trop faible / Enlisement / Pour moi, la messe était dite / C’est ce que je pouvais penser / Rien ni personne ne me sauverait / Au galop / Au galop / Décès.
Poursuite de Audio 1
Fin audio 1

 

David Noir_La Toison dort_flag6