Les Innocents de David Noir - Affiche Filifox - Philippe Savoir - Photo Karine Lhémon

LES INNOCENTS

ou

16 à Nez Noirs

Textes et mise en scène

D a v i d  N o i r

DRAME HISTORIQUE / SPECTACLE TOTÉMIQUE / CAVALCADE ÉROTIQUE

Une cohorte d’enfants nus, fantômes aux nez noirs comme ceux des koalas,forment le nouveau zoo humain

CIE La Vie Est Courte

Rémy BARDET, Valérie BRANCQ, Sonia CODHANT, Jérôme COULOMB, Maria DUCCESCHI, Pascal GROLEAU, Jean-Hugues LALEU, Angéla LAURIER, Florence MÉDINA, Jacques MEYSTRE, David NOIR, Marie NOTTE, Marie PIÉMONTÈSE, Jean-François REY, Philippe SAVOIR, Any TOURNAYRE

Musiques originales et accompagnement : Jérôme COULOMB, Pascal GROLEAU, Clément MATHIEU

Bande son et montages vidéo : David Noir

« Monsieur Martin, Madame Molette ont fait l’amour dans les toilettes ; et c’est ainsi qu’il mit Molette, sa clef au trou sans les roupettes, et neuf mois après, Roby naît. Plus tard grandi, pris la bougie et entre ses doigts l’éteignit, il s’exclama sur un ton louche : « voilà comment Roby la mouche ! »

///

Jambonneau froid me brûle les doigts. Je connais tout et j’en ai marre de l’art, de vous et de vos journaux intimes, et de vos fourneaux infirmes. Je le dis, je suis morte à pas d’heure ; à une heure indue, comme on n’en fait pas. Je le dis que nous sommes morts déjà, tous ensembles à la sortie des bars qu’on a fait, qu’on faisait tous ensemble. Un noir halluciné et qui passait par là m’a dit : « Bois donc trois verres de téquila ! C’est à c’t heure-ci qu’ tu meurs banana ? »

///

Ça y est mes p’tits stroumphs, je suis jésus !

La joie de mon cœur me vient du sauveur, Je suis sa brebis, cela me suffit.

///

J’ai un abcès au cul comme si on m’avait coupé ma queue d’animal ! Des années que j’habite chez moi ; je ne connais pas encore chez moi ; chez moi c’est mon lit.

Faîtes vous téter vous toutes ; c’est l’heure de nourrir le monde avant qu’il ne meure ; faites vous téter, seins jeunes, seins vieux, seins glinglins, et seins Sébastien percés comme ma poitrine de louve !

///

Viens, viens ! »

Accéder aux autres pages des « Innocents »

Portfolio

Presse

Un loup m'attend ...

Ce post s’attarde sur un court poème dit à la fin des Innocents; histoire d’ouvrir sur autre chose